AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Vanille
 
Nenette
 
charlaine
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 18 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est jordy

Nos membres ont posté un total de 87072 messages dans 3117 sujets
MÉTÉO

Partagez|

Photos d'astronomie du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Photos d'astronomie du jour Dim 11 Sep 2011 - 8:25


La comète Garrad complètement cintrée.

Le week-end dernier, la comète Garrad (C/2009 P1) a rendu visite à un étonnant regroupement d’étoiles dans la constellation du Petit Renard, le Cintre. Egalement connu sous le nom d’amas d’Al Sufi, le Cintre doit probablement sa forme à un alignement fortuit, et ne forme pas un véritable amas d’étoiles liées gravitationnellement entre elles. On trouve en revanche un véritable amas sous la forme de l’amas compact NGC 6802, juste à droite du Cintre, près du bord de l’image. Se trouvant à la limite de la visibilité à l’œil nu avec sa magnitude de 7, la comète Garradd est un sujet intéressant à étudier aux jumelles. Cependant le clair de Lune devrait rendre son observation plus difficile cette semaine.


Dernière édition par Nuit De Chine le Mer 21 Sep 2011 - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 11 Sep 2011 - 8:29


Un nouveau regard sur Apollo 17.

Cette vue du site d’atterrissage d’Apollo 17, dans la vallée de Taurus Littrow, est la meilleure jamais prise depuis l’espace. Cette image à haute résolution a pu être réalisée la semaine dernière en profitant du fait que la sonde lunaire LRO ne se trouvait qu’à 22 kilomètres au-dessus du site. Cette altitude n’est que le double de celle des avions de ligne en niveau de croisière. L’image légendée nous permet de distinguer le module de descente Challenger, la Jeep lunaire LRV sur sa place de parking éternelle, et le matériel de l’expérience ALSEP. On reconnaît aussi nettement les traces parallèles de la Jeep lunaire ainsi que les empreintes de piétinement laissées sur le site d’Apollo 17 par les astronautes Eugene Cernan et Harrison Schmitt, les derniers hommes à avoir marché sur la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 11 Sep 2011 - 8:36


M6, l'amas du Papillon.

Pour certains, les contours de l’amas ouvert M6 évoquent un papillon. M6, également connu sous la référence NGC 6405, s’étend sur environ 20 années-lumière et se trouve à quelque 2000 années-lumière de nous. M6 se révèle au mieux dans une paire de jumelles braquée dans la direction de la constellation du Scorpion, couvrant un champ apparent proche de celui de la pleine lune. Comme d’autres amas ouverts, M6 se compose essentiellement de jeunes étoiles bleues, bien que son étoile la plus brillante soit presque orange. L’âge de M6 est approximativement de l’ordre de la centaine de millions d’années. Déterminer la distance d’amas tels que M6 permet aux astronomes d’étalonner l’échelle des distances dans l’Univers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 11 Sep 2011 - 8:46


Herschel voit la Voie Lactée.

Avec son miroir de 3,5 mètres de diamètre, largement plus grand que celui du télescope spatial Hubble, l’observatoire européen Herschel explore l’Univers dans l’infrarouge. Il doit son nom à l’astronome anglais d’origine germanique Frederick William Herschel qui découvrit le rayonnement infrarouge il y a plus de 200 ans de cela. Les capteurs très sensibles d’Herschel ont associé leurs performances pour produire ce spectaculaire paysage céleste donnant dans la direction de la Croix du Sud. Couvrant quelque 2 degrés sur le ciel, cette image en fausses couleurs et en infrarouge lointain révèle en détail les froids nuages de poussière de notre galaxie. Elle montre notamment l’inextricable enchevêtrement de filaments et de régions de formation d’étoiles qui caractérise la zone. Ce type d’observations a pour but de lever un coin du voile sur les mystères de la formation des étoiles en cartographiant de larges segments du plan galactique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 11 Sep 2011 - 8:51


M27, pas une comète.

Tandis qu’il passait les cieux de la France du 18eme siècle au peigne fin à la recherche de comètes, l’astronome Charles Messier tint une liste soigneuse des objets que sa quête l’amenait à rencontrer et qui, bien que pouvant leur ressembler, n’étaient absolument pas des comètes. L’image d’aujourd’hui représente la 27eme entrée de ce catalogue devenu mondialement célèbre. Les astronomes d’aujourd’hui appellent cet objet une nébuleuse planétaire, mais il n’a en réalité rien à voir avec une planète non plus ! Cependant son aspect circulaire dans les premiers instruments d’optique appliqués à l’astronomie lui a valu pour l’éternité ce nom tout à fait impropre. Messier 27 (M27 pour les intimes du ciel) est l’archétype de la nébuleuse par émission engendrée lorsqu’ une étoile de type solaire touche à sa fin pour cause d’épuisement de ses réserves de combustible nucléaire. La nébuleuse se forme lorsque les couches extérieures de l’étoile sont expulsées dans l’espace et émettent la lueur caractéristique (bleu-vert pour l’oxygène et rouge pour l’hydrogène) des atomes excités par le rayonnement ultraviolet aussi intense qu’invisible de l’étoile mourante. Egalement connu par son surnom familier de nébuleuse des Haltères, ce beau nuage symétrique de gaz interstellaire mesure plus de 2,5 années-lumière de diamètre et se trouve à environ 1200 années-lumière de nous dans la constellation du Petit Renard. Cette superbe mosaïque couleur met en valeur des détails de la région centrale, déjà bien connue, mais aussi des structures rarement saisies dans le halo extérieur. Elle incorpore des images prises au travers de filtres permettant de distinguer les émissions du soufre, de l'hydrogène et de l'oxygène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 12 Sep 2011 - 15:23


La formation rocheuse Tisdale 2 sur Mars.

Pourquoi cette roche martienne contient-elle autant de zinc ? Ayant à peu près la taille d’une table basse, cet affleurement rocheux clair et plat a été découvert fortuitement il y a quelques semaines de cela par le robot automobile Opportunity. Le robot a atteint le cratère Endeavour, la plus grande structure qu’il ait jamais croisé, et il explore à présent ses abords à la recherche d’indices sur le passé humide de Mars. Appelée Tisdale 2, cette formation rocheuse a été analysée par Opportunity la semaine passée et on pense à présent qu’il s’agit d’un éjecta produit lors de la formation du proche cratère Odyssey. L’analyse chimique de Tisdale 2 a cependant révélé une proportion anormalement élevée de zinc, pour une raison inconnue, mais probablement liée à l’histoire géologique de la région. Opportunity a déjà trouvé autour d’Endeavour des roches beaucoup plus anciennes qu’il n’en avait jamais croisé auparavant, et analysera plusieurs autres formations rocheuses singulières qu’il peut déjà apercevoir au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mer 14 Sep 2011 - 11:05


La grande nébuleuse d'Orion.

La Grande Nébuleuse d’Orion, aussi appelée M42, est une des plus célèbres nébuleuses du ciel. Cette région de formation d’étoiles où l’on trouve des nuages de gaz et de jeunes et chaudes étoiles se trouve à la droite de cette image colorée. Près du centre, on trouve la plus petite nébuleuse M 43 et sur la gauche la nébuleuse par réflexion bleutée NGC 1977. Située au bord d’un complexe géant de nuages moléculaires par ailleurs invisibles, ces nébuleuses ne représentent qu’une toute petite partie de la richesse en matériau interstellaire de la région. À l’intérieur de la nursery stellaire très largement étudiée, les astronomes ont également identifié ce qui semble être un grand nombre de systèmes solaires encore en enfance. Ce paysage céleste couvre un champ de près de 2 degrés, soit environ 45 années-lumière à la distance estimée de la nébuleuse d’Orion, 1500 années-lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mer 14 Sep 2011 - 11:08


M52 et la Bulle.

Ce paysage cosmique ne manque pas d’attirer le regard par sa composition subtilement équilibrée. Nichée au cœur d’un complexe de gaz et de poussière interstellaires et soufflée par les vents d’une seule mais gigantesque étoile de type O, la nébuleuse de la Bulle (connue également sous la référence NGC 7635) mesure environ dix années-lumière de diamètre. De son côté, M52 est un riche amas ouvert contenant quelque 1000 étoiles et mesurant dans les 25 années-lumière de diamètre. Observés à la frontière nord de la constellation de Cassiopée, on estime la distance de la nébuleuse de la Bulle aux alentours de 11 000 années-lumière, tandis que l’amas stellaire M52 est lui à presque 5000 années-lumière de nous. Le champ de cette image est d’environ 1,5°, soit trois fois la taille apparente de la pleine lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Jeu 15 Sep 2011 - 14:36


NGC 3521, une galaxie dans une bulle.

La belle galaxie spirale NGC 3521 ne se trouve qu’à 35 millions d’années-lumière de nous, dans la constellation du Lion. Relativement brillante dans le ciel terrestre, NGC 3521 est aisément visible dans de petits télescopes, mais souvent négligée par les amateurs au profit d’autres spirales du Lion, comme M66 et M65. On comprend mal les raisons de ce mépris lorsqu’on admire cette image. S’étendant sur quelque 50 000 années-lumière de diamètre, sa région centrale nous est présentée sur cette image qui met en évidence les bras spiraux caractéristiques de cette galaxie truffés de poussière, de régions de formation d’étoiles rougeoyantes et d’amas de jeunes étoiles bleues. Ce champ profond révèle également que NGC 3521 se trouve au cœur d’une sorte de bulle dont les contours sont probablement formés de lignes de ressac contenant des étoiles arrachées gravitationnellement à des galaxies satellites qui ont fusionné par le passé avec NGC 3521.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Jeu 15 Sep 2011 - 14:42


L'astéroïde Vesta plein cadre.

Pourquoi la moitié nord de l’astéroïde Vesta est-elle plus fortement cratérisée que la sud ? Ce mystère inattendu se révèle progressivement depuis que la sonde spatiale Dawn a été la première à se satelliser autour du deuxième plus gros spécimen de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter. La partie nord de Vesta, visible ici en haut et à gauche, présente la plus grande densité de cratères de tout le système solaire, alors que la partie sud est comparativement lisse. On ignore également l’origine des sortes de gorges parallèles, particulièrement bien visibles sur cette animation, qui encerclent Vesta au niveau de son équateur. Enfin les trainées sombres qui délimitent les bords de certains cratères, par exemple celui juste au-dessus du centre de l’image, sont elles aussi de nature inconnue. Tandis que Dawn va lentement se rapprocher en spirale de Vesta au cours des mois à venir, certaines réponses à toutes ces questions se feront peut-être jour en même temps que des images en couleurs et à plus haute résolution. L’intérêt d’étudier Vesta tient à ce qu’il s’agit certainement d’un très ancien vestige de la prime jeunesse du système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Jeu 15 Sep 2011 - 14:46


Le Triplet vu par le téléscope VST.

Ce trio célèbre est connu sous le nom de Triplet du Lion. Il est constitué du regroupement de trois magnifiques galaxies dans un champ très restreint. Enthousiasmantes à contempler même au travers d’un petit télescope, ces galaxies se présentent individuellement sous les références NGC 3628 (en haut), M66 (en bas à gauche) et M65 (en bas à droite). Toutes trois sont de grandes galaxies spirales. Elles ne sont pas exactement semblables les unes aux autres car leurs disques sont inclinés à des angles différents par rapport à notre ligne de visée. NGC 3628 est vue exactement par la tranche, avec des bandes de poussières obscurcissant le plan galactique, tandis que M66 et M65 sont toutes les deux suffisamment inclinées pour nous révéler leur structure spirale. Des interactions gravitationnelles entre les galaxies de ce groupe ont également laissé des traces manifestes, dont le gauchissement et le renflement du disque de NGC 3628 et le détachement d’un des bras spiraux de M66. Cette somptueuse vue plongeante sur le Triplet du Lion, prise par le nouveau VST, s’étend sur un champ d’environ un degré sur le ciel, soit l’équivalent de deux pleines lunes. À la distance estimée du trio (30 millions d’années-lumière), cela correspond à un champ de 500 000 années-lumière de large.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Sam 17 Sep 2011 - 7:32


Lune des moissons de Septembre.

L’intensité du magnifique spectacle que constitue le lever de la pleine lune, qui peut s'appeler de bien des façons, peut être décuplée par un premier plan bien choisi. Par exemple la pleine lune de lundi dernier était la plus proche de l’équinoxe d’automne pour l’hémisphère nord, et méritait à ce titre le nom de lune des moissons. Selon d’antiques traditions, il est en effet de coutume de l’appeler ainsi car les agriculteurs pouvaient grâce au clair de Lune moissonner jusque tard dans la nuit. Cette lune des moissons de 2011 a été immortalisée au-dessus de Turin, en Italie, et elle se lève derrière la silhouette de la Basilique de Superga.
Revenir en haut Aller en bas
makguylio
avatar
ADMINISTRATRICE
ADMINISTRATRICE


Féminin Capricorne Singe
Messages : 16771
Date de naissance : 26/12/1968
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 48
Localisation : Pohénégamook, Québec

MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Sam 17 Sep 2011 - 12:48

c'est tellement beau et impressionnant à la fois

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Sam 17 Sep 2011 - 20:34


Orion vu par Spitzer.

Peu de perspectives cosmiques excitent autant l’imagination que la nébuleuse d’Orion, gigantesque pouponnière stellaire située à quelque 1500 années-lumière de nous. Couvrant un champ d’environ 40 années-lumière, cette image infrarouge de la région prise par le satellite Spitzer a été réalisée à partir de données destinées à suivre l’éclat des jeunes étoiles de la nébuleuse, dont beaucoup sont encore entourées par des disques de poussière où peuvent se former des planètes. Comme elle l’est dans le visible, la partie la plus brillante de la nébuleuse se centre sur les étoiles les plus chaudes de la région, se concentrant dans l’amas du Trapèze, le plus brillant, près du centre de l’image. Parmi les taches rouges visibles le long des filaments sombres de poussière sur la gauche du brillant amas se trouve la proto-étoile HOPS 68, dans l’enveloppe protostellaire de laquelle on a récemment découvert des cristaux d’olivine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 19 Sep 2011 - 15:46


Une image très fine du Soleil.

Cette vue étourdissante montre de remarquables détails proches de la région centrale d'une tache solaire de la taille d'une planète, sur une des vues les plus fines jamais obtenues de la surface du Soleil. L'image a été réalisée en 2002 avec le Télescope Solaire Suédois dans l'île de La Palma, aux Canaries. Elles révèlent notamment des granules ressemblant à des grains de maïs sur un épi. Les structures qui ressemblent à des cheveux ou à des canaux ont des coeurs sombres visibles à l'intérieur des filaments brillants qui s'étendent dans la tache solaire. Les coeurs sombres révélés dans les filaments mesurent des milliers de kilomètres de long, mais seulement une centaine de kilomètres de large. Résoudre des structures de 100 km de large ou moins est un atout crucial en astronomie solaire. Cette résolution a été atteinte ici en utilisant des optiques adaptatives sophistiquées, une technique de pavage numérique et de traitement destinée à contrer l'effet perturbant de l'atmosphère de la Terre. Il est actuellement possible d’observer facilement un impressionnant groupe de taches solaires traverser le disque solaire, à condition de prendre toutes les précautions nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 19 Sep 2011 - 15:48


Dépression au sud de Vesta.

Qu’est-ce qui a engendré cette dépression circulaire autour du pôle sud de l’astéroïde Vesta ? On peut observer ici le pôle austral du second objet par la taille de la ceinture d’astéroïdes tel qu’il a été révélé par la sonde spatiale Dawn, en orbite autour de Vesta depuis le mois dernier. Un examen minutieux de cette image d’une résolution de 260 mètres par pixel révèle non seulement des collines, des cratères, des falaises et encore des cratères, mais aussi cette vaste dépression aux contours irréguliers qui couvre l’essentiel de cette image. La première hypothèse évoquée pour expliquer la présence de cette structure était qu’elle aurait été créée par une collision avec un astéroïde plus petit. Autre hypothèse, celle d’un processus structurel interne apparu très vite après la formation de l’astéroïde. De nouveaux indices se feront sans doute jour au cours des prochains mois, lorsque Dawn se sera encore approchée en spiralant du petit monde, obtenant de ce fait des images dont la résolution ira croissant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mer 21 Sep 2011 - 12:19


Le grand champ de poussière où poussent les Pléiades.

Avez-vous déjà vu l’amas des Pléiades ? Sans doute, mais jamais comme ça, plein de poussière. Si cet amas ouvert compte parmi les plus célèbres, c’est parce que ses étoiles les plus brillantes peuvent être vues à l’œil nu même au cœur des cités polluées tant par les aérosols que la lumière. Mais si vous photographiez les Pléiades en longue pose depuis une campagne déserte, vous verrez apparaître clairement les nuages de poussière qui nimbent les étoiles de l’amas. Cette image a par exemple nécessité 30 heures d’exposition et couvre un champ équivalent à plusieurs fois la pleine lune. Egalement connu sous le nom de « sept sœurs » ou de M45, les Pléiades se trouvent à environ 400 années-lumière de nous, dans la constellation du Taureau. Une antique légende, qui a connu un avatar récent, voudrait qu’une des plus brillantes étoiles des Pléiades ait perdu de son éclat depuis le temps où l’amas reçut le nom de « Sept Sœurs », ne laissant plus que 6 étoiles facilement visibles. Cependant cette question est difficile à trancher, le nombre exact d’étoiles des Pléiades visibles à l’œil nu dépendant grandement non seulement de la qualité du ciel, mais aussi de la vue de l’observateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mer 21 Sep 2011 - 12:24


Iris dans la poussière.

Comme de délicats pétales cosmiques, ces nuages de poussière et de gaz interstellaire ont bourgeonné à 1300 années-lumière de la Terre, dans le fertile champ d'étoiles de la constellation de Céphée. Parfois appelée Nébuleuse de l'Iris et répertoriée sous la référence NGC 7023, ce n'est pas la seule nébuleuse du ciel à évoquer l’univers floral. Des nuages et du gaz moléculaire sombres l’environnent et suggèrent des formes complexes et fantastiques. Dans l'Iris, de la matière poussiéreuse de la nébuleuse entoure une jeune étoile massive chaude en train de se former. Les filaments centraux de poussière cosmique brillent d'une photoluminescence rougeâtre puisque certains grains de poussière transforment efficacement la lumière ultraviolette invisible de l'étoile en lumière rouge visible. Cependant la couleur dominante de la nébuleuse reste le bleu, caractéristique des grains de poussière réfléchissant la lumière de l'étoile. Des observations infrarouges indiquent que cette nébuleuse pourrait contenir des molécules complexes de carbone connues sous le nom de HAPs. Cette image couvre un champ de 30 années-lumière de large.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mer 21 Sep 2011 - 12:32


La comète Garrad non loin de M15.

Prises au foyer d’un télescope le 28 août 2011, les images formant cette mosaïque ont enregistré à la fois la trace de la comète Garrad (C/2009 P1) et l’amas globulaire M15. Cette vue céleste aurait sans doute ravi le chasseur de comètes français du 18e siècle Charles Messier. C’est en effet tandis qu’il passait le ciel au peigne fin à la recherche de comètes qu’il entama la rédaction de son catalogue recensant soigneusement la position de tout objet céleste qu’il était possible de confondre avec une comète. M15 (en bas à droite) est ainsi la 15 entrée du célèbre catalogue de Messier des objets qui ne sont pas des comètes. On sait aujourd’hui que M15 est un amas de plus de 100 000 étoiles distant de quelque 35 000 années-lumière. Quant à la comète Garrad, elle a été découverte en août 2009 par l’astronome G.J. Garrad de l’observatoire de Sinding Spring, en Australie. Elle balaye actuellement la portion des cieux correspondant à la constellation de Pégase, et se trouve à 13 minutes-lumière de la Terre. Brillant actuellement d’une pâle lueur de 9e magnitude, l'éclat de la comète Garrad devrait se renforcer dans les mois à venir, et pourrait même légèrement dépasser le seuil de la visibilité à l’œil nu en février 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mer 21 Sep 2011 - 12:36


MyCn 18, nébuleuse planétaire en sablier.

Les derniers grains de sable sont sur le point de s’écouler pour l'étoile centrale de cette nébuleuse planétaire en forme de sablier. Lorsque leur carburant nucléaire est épuisé, les étoiles de type solaire connaissent une brève et spectaculaire phase finale pendant laquelle leurs couches externes sont éjectées, et que leur coeur devient une naine blanche de plus en plus froide et faible. En 1995, les astronomes ont utilisé le télescope spatial Hubble (HST pour "Hubble Space Telescope" en anglais) pour effectuer une série d'images de nébuleuses planétaires, dont celle ci-dessus. Ici, les délicats anneaux de gaz brillant coloré (rouge pour l'azote, vert pour l'hydrogène et bleu pour l'oxygène) soulignent les délicats contours de ce "sablier". La finesse sans précédent des images du HST a révélé de surprenants détails du processus d'éjection de la nébuleuse et peut aider à résoudre le mystère de la variété de formes et de symétries complexes à l’œuvre dans les nébuleuses planétaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Ven 23 Sep 2011 - 14:30


Arp 272, galaxies en fusion.

Mêlant leurs bras spiraux, ce sont deux grandes galaxies entrant en collision que nous permet d’admirer cette image du télescope spatial Hubble. 272eme entrée de l’atlas des galaxies particulières dressé par l’astronome Halton Arp, les composantes de ce duo sont aussi respectivement connues sous les références NGC 6050, près du centre, et IC 1179, en haut à droite. On distingue une troisième galaxie, probablement en interaction gravitationnelle avec les deux autres, au-dessus et à gauche de NGC 6050. Elles se trouvent à 450 millions d’années-lumière de nous dans l’amas de galaxies d’Hercule. À cette distance, l’image couvre un champ de plus de 150 000 années-lumière. Bien que ce scénario paraisse insolite, les collisions de galaxies et leur fusion ultime sont des phénomènes assez courants, Arp 272 représentant une phase de cet inévitable processus. La proche galaxie spirale d’Andromède est par exemple connue pour se rapprocher de notre propre galaxie, la Voie lactée, et Arp 272 nous donne peut-être un aperçu de ce à quoi ressemblera cette collision dans un lointain futur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Ven 23 Sep 2011 - 14:34


Aurores de septembre.

C’est aujourd’hui à 11h05 heure française que se produit l’équinoxe de septembre 2011. Cette heure correspond au passage du Soleil à l’équateur céleste. Le Soleil venant de l’hémisphère nord et passant dans l’hémisphère sud, ce sera le printemps dans ce dernier, et l’automne dans le nord. Bien que cette corrélation saisonnière soit encore mal expliquée, l’automne, tout comme le printemps, sont des saisons propices aux orages géomagnétiques. Ajoutons à cela que les nuits sont plus longues que les jours dans l’hémisphère nord à partir de cette date, et on comprend que l’équinoxe de septembre est aussi la promesse d’une saison propice à l’observation des aurores boréales. Immortalisées ce mois-ci, ces draperies de lumière verdoyante dansaient au dessus du Parc du lac Hidden près de Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, Canada, et se reflétaient dans les eaux calmes. Au travers des aurores aux motifs hypnotiques, les étoiles ont dessiné des arcs de cercle du fait de la rotation terrestre. Se produisant à une altitude d’environ 100 km, les aurores sont visibles depuis l’espace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 25 Sep 2011 - 7:33


La Voie lactée de Mangaia.

S'étirant du Sagittaire à la Carène, c’est la Voie lactée qui brille ici de tous ses feux dans le ciel nocturne de l’île paradisiaque de Mangaia. Spectacle familier pour les habitants de l’hémisphère sud, on peut y voir le bulbe galactique en haut à gauche ainsi que les brillantes étoiles Alpha et Beta du Centaure, juste à droite du centre. Mesurant environ 10 km de long, l’île volcanique de Mangaia est la plus méridionale des Îles Cook. Les géologues estiment qu’avec ses 18 millions d’années d’existence, elle est parmi les plus anciennes îles du Pacifique. Sur cette image, seule la Voie lactée est plus âgée, puisque certaines de ses étoiles ont plus de 13 milliards d’années. Cette image a valu à son auteur le titre d’astrophotographe de l’année dans la catégorie Terre et Espace décerné par l’Observatoire de Greenwich.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 25 Sep 2011 - 7:45


Vers NGC 7331 et au-delà.

La galaxie spirale NGC 7331 est souvent citée comme un bon analogue de notre propre Galaxie, la Voie Lactée. Distante de quelque 50 millions d’années-lumière dans la constellation boréale de Pégase, NGC 7331 fut très tôt identifiée comme une “nébuleuse spirale” et est en réalité une des plus brillantes parmi les galaxies qui n’ont pas eu les honneurs du célèbre catalogue établi par l'astronome français Charles Messier au 18e siècle. Le disque de cette galaxie étant incliné dans notre direction, de longues poses au télescope fournissent souvent des images offrant une saisissante impression de relief. Dans cette vue particulièrement bien cadrée, l’effet est encore amplifié par la présence des galaxies lointaines qui constituent l’arrière-plan de ce magnifique Univers-Île. Ces galaxies n’ayant qu’un dizième de la taille apparente de NGC 7331, on peut en déduire grossièrement qu’elles se trouvent 10 fois plus éloignées de nous. Bien que semblant former un regroupement très serré, autour, l’alignement de ces galaxies avec NGC 7331 n’est que fortuit. Ce regroupement apparent de galaxies est également connu sous le nom de groupe de Deer Lick.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 25 Sep 2011 - 7:48


Etoile filante sur les neiges du Paranal.

Immortalisé la semaine dernière, ce portrait d’une montagne enneigée au petit matin est une scène rarissime : ce ciel exceptionnel n’est autre que celui du Cerro Paranal, à 2600 m d’altitude, réputé pour son absence de précipitations. C’est bien sûr pour cette raison que ce lieu a été choisi par l’Observatoire européen austral afin d’accueillir son ensemble de télescopes formant le VLT. Si l’on tient compte du nombre de satellites actuellement en orbite, il n’est en revanche pas étonnant que l’un d’entre eux se soit également glissé dans la composition, en haut à gauche de l’image. Quant à la longue traînée laissée par une brillante étoile filante, sur la droite, ce n’est pas non plus une rareté en cette période de l’année, puisque nous approchons du pic de la pluie d’étoiles filantes des Perséides. Non, ce qui fait la rareté de cette image, c’est bien sûr la neige, puisque le Cerro Paranal se trouve dans le désert chilien d’Atacama, un des endroits les plus secs de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
makguylio
avatar
ADMINISTRATRICE
ADMINISTRATRICE


Féminin Capricorne Singe
Messages : 16771
Date de naissance : 26/12/1968
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 48
Localisation : Pohénégamook, Québec

MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 25 Sep 2011 - 12:31

c'est tellement beau je suis épatée à chaque fois

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 26 Sep 2011 - 10:37


Un gigantesque tsunami sur le Soleil.

Aucun tsunami équivalent ne peut se produire sur Terre. En 2006, une immense éruption solaire due à une tache solaire grande comme la Terre a produit une sorte d’onde de choc-tsunami très spectaculaire même pour le Soleil. Visible ci-dessus, la propagation de l’onde de choc a pu être filmée depuis sa source, la région active AR 10930, par les télescopes du réseau de patrouille solaire optique (acronyme anglais OSPAN) au Nouveau Mexique, Etats-Unis d’Amérique. L’onde de choc résultante, dont la désignation technique exacte est une onde de Moreton, comprima et chauffa l’hydrogène de la photosphère solaire, provoquant un surcroît de brillance momentané. L’image ci-dessus a été réalisée grâce à un filtre permettant de ne saisir qu’une couleur rouge très spécifique émise exclusivement par l’hydrogène. Le tsunami dévastateur a balayé de la surface du Soleil quelques filaments actifs, quoique que la plupart soient réapparus par la suite. Ce tsunami solaire s’est propagé à une vitesse approchant le million de kilomètres par heure, et a fait le tour complet du Soleil en quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour

Revenir en haut Aller en bas

Photos d'astronomie du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: