AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Vanille
 
Nenette
 
cricri
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 15 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Vanille

Nos membres ont posté un total de 86543 messages dans 3109 sujets
MÉTÉO

Partagez|

Photos d'astronomie du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Ven 15 Juin 2012 - 19:52


Le courant d’étoiles d’une galaxie naine.

Distante de 12,5 millions d’années-lumière de la Terre, la galaxie naine irrégulière NGC 4449 se trouve aux confins de la constellation des Chiens de chasse. D’une taille comparable à celle d’une galaxie satellite de la nôtre, le Grand Nuage de Magellan, NGC 4449 connaît actuellement un épisode intense de formation d’étoiles. On le déduit sur cette image grâce à son abondance en amas de jeunes étoiles bleues, en régions de formations d’étoiles rosées, et en nuages de poussières. C’est aussi la première galaxie naine au voisinage de laquelle on a repéré un courant d’étoiles (dans le quadrant inférieur droit de l’image) dans lequel des géantes rouges sont visibles. Ce courant d’étoiles est sans doute le reliquat d’une galaxie encore plus petite qui aurait été démembrée par l’attraction gravitationnelle de NGC 4449 et dont le destin final sera de fusionner totalement avec elle. Bien que comportant relativement peu d’étoiles, on pense que les petites galaxies possèdent de vastes halos de matière noire. Celle-ci ne se manifestant que par ses interactions gravitationnelles, ces observations nous offrent une chance d’examiner le rôle de la matière noire dans les fusions galactiques. L’interaction est probablement responsable de l’épisode de flambée d’étoiles que connaît NGC 4449 et nous livre un aperçu de la façon dont les petites galaxies s’assemblent au fil du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Ven 15 Juin 2012 - 20:04


La première supernova de l'année.

Mesurant dans les 40 000 années-lumière de diamètre, la petite galaxie irrégulière NGC 3239 se trouve au centre de ce riche champ de galaxies dans la constellation du Lion. Située à quelque 25 millions d’années-lumière, NGC 3239 domine la scène et présente un étrange aspect, fait qui, associé à la présence d’amas de jeunes étoiles bleues et de régions de formation d’étoiles, laisse à penser que NGC 3239 (alias Arp 263) est le résultat d’une fusion de galaxies. L’étoile très brillante superposée à cette galaxie est en fait une étoile de notre propre galaxie, la Voie lactée, que le hasard a placé dans la même direction. Pour autant NGC 3239 est bien la première galaxie de l’année à héberger une supernova, SN 2012A, découverte ce mois-ci par les chasseurs de supernova Bob Moore, Jack Newton et Tim Puckett. Elle est indiquée entre des flèches sur cette image, juste en bas et à droite de la brillante étoile. Bien sûr, parler de première supernova de l’année est un peu un abus de langage, dans la mesure où, du fait de la distance de NGC 3239 et de la vitesse finie de la lumière, la supernova s’est en fait produite il y a quelque 25 millions d’années lors de l’effondrement du noyau d’une étoile massive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Sam 16 Juin 2012 - 18:31


Le nuage moléculaire Barnard 68.

Mais où sont donc passées les étoiles ? Ce qui était avant considéré comme un trou dans le ciel est maintenant connu des astronomes comme étant un nuage moléculaire. Ici, une grande concentration de poussière et de gaz moléculaire absorbe pratiquement toute la lumière visible émise par les étoiles de l'arrière-plan. Leurs contours particulièrement sombres contribuent à faire de l'intérieur des nuages moléculaires un des endroits les plus froids et les plus isolés de l'Univers. Une des plus remarquables de ces nébuleuses par absorption est un nuage en direction de la constellation du Serpentaire ( Ophiuchus en latin) connu sous le nom de Barnard 68, photographié ci-dessus. Le fait qu'aucune étoile ne soit visible au centre indique que Barnard 68 est relativement proche, avec des mesures le plaçant à environ 500 années-lumière de la Terre pour un diamètre d'une demi année-lumière. On ne sait pas exactement comment se forment les nuages moléculaires tels que Barnard 68, mais on pense que ces nuages sont eux-mêmes probablement un lieu où de nouvelles étoiles se forment. Et de fait, de récentes études ont montré que Barnard 68 était probablement en train de se contracter pour donner naissance à un nouveau système solaire. Il est possible de voir directement à travers ce type de nuage en les observant en lumière infrarouge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Sam 16 Juin 2012 - 18:34


Une bien belle bille bleue vue par le satellite Suomi.

Contemplez cette image, une des plus détaillées jamais obtenues de notre planète. Elle a été créée à partir de photographies prises par l’instrument VIIRS du satellite Suomi NPP. Elle révèle de nombreux détails de notre planète. Le satellite Suomi NPP a été lancé en avril dernier et renommé la semaine dernière en hommage à Verner Suomi, unanimement considéré comme le père de la météorologie par satellite. La mosaïque a été créée à partir de données collectées pendant 4 orbites et projetées numériquement sur le globe. De nombreux traits saillants de l’Amérique du Nord et de l’hémisphère Ouest sont particulièrement visibles sur la version à haute résolution. Cette image de la Terre a été précédée de bien d’autres, dont certaines à plus haute résolution encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Sam 16 Juin 2012 - 18:36


La nébuleuse Helix vue par VISTA.

Notre Soleil ressemblera-t-il à cela un jour ? La Nébuleuse Hélix est un des plus brillants et des plus proches exemples d'une nébuleuse planétaire, le nuage gazeux créé à la fin de la vie d'une étoile de type solaire. De notre point de vue terrestre, les gaz expulsés par l'étoile dans l'espace semblent former les pales d’une hélice ( "helix" en latin). Le reste du coeur stellaire central, destiné à devenir une étoile de type naine blanche, brille dans une lumière si énergétique qu'il provoque la fluorescence du gaz préalablement éjecté. La Nébuleuse Hélix, qui a reçu le nom technique de NGC 7293, est située à environ 700 années-lumière de la Terre, en direction de la constellation du Verseau ( Aquarius en latin) et couvre environ 2,5 années-lumière. L'image ci-dessus a été prise dans l’infrarouge par l’instrument VISTA de 4,1m du Paranal dépendant de l’Observatoire Européen Austral au Chili. Un gros plan du bord interne de la Nébuleuse Hélix montre de complexes agglomérations de gaz encore mal comprises.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 17 Juin 2012 - 18:33


Aurore rouge sur l'Australie.

Pourquoi le ciel est-il rouge ? Parce qu’il est empli d’aurores polaires. La pluie de particules émises par le Soleil la semaine passée, et tout spécialement celles venant du groupe de taches 1402, a excité les atomes d’oxygène de la haute atmosphère. Lorsque les électrons des éléments excités sont retombés à leur niveau initial, ils ont émis un photon rouge. Si ces atomes d’oxygène s’étaient trouvés plus bas dans l’atmosphère, la lueur aurait été essentiellement verte. Sur cette image, cette aurore rouge de haute altitude est visible juste au-dessus de l’horizon de Flinders, comté de Victoria, Australie. Cette nuit là, le ciel brillait aussi d’objets plus traditionnels et lointains, comme le disque central de la Voie lactée, sur la gauche, et les Petit et Grand Nuages de Magellan, sur la droite. La raison pour laquelle le vert auroral est très peu présent sur cette image reste inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 17 Juin 2012 - 18:37


Au coeur de la nébuleuse de l'Aigle.

En 1995, le télescope spatial Hubble prit une image devenue célèbre, celle dite des « Piliers de la Création ». Il s'agit en réalité de colonnes de formation d'étoiles constituées de gaz froid et de poussière mesurant plusieurs années-lumière de long situées à l'intérieur de M16, la nébuleuse de l'Aigle. Cette image composite en fausses couleurs revisite la proche pouponnière d'étoiles grâce à des données obtenues par les télescopes spatiaux européens Herschel et XMM Newton. Les détecteurs en infrarouge lointain d'Herschel sont sensibles aux émissions de la poussière froide, dont celle contenue dans les fameux piliers, et d'autres structures proches du centre de la scène. À l'autre extrémité du spectre lumineux, la vision en rayons X de XMM Newton révèle la présence de massives et chaudes étoiles emmitouflées dans les amas de la nébuleuse. Cachées à la vue d'Hubble qui opère principalement dans la portion visible du spectre électromagnétique, ces étoiles massives ont une profonde influence sur la région, sculptant et transformant le gaz natal et les structures de poussière grâce à leurs puissants vents et radiations. Les étoiles massives ont une vie très brève et les astronomes ont trouvé des indices dans cette image pointant vers un possible rémanant de supernova qui se serait produite il y a quelque 6000 ans. Si cette hypothèse est juste, les ondes de choc consécutives devraient détruire les structures visibles, dont les fameux Piliers. Cependant comme la nébuleuse de l'Aigle est distante de quelque 6500 années-lumière, nous ne pourrons assister à leur destruction avant plusieurs siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 18 Juin 2012 - 17:58


La comète Garradd passe à côté de M92.

Tandis qu'elle cheminait d'un pas lent dans la constellation d'Hercule, la comète Garradd (C2009/P1) est passée le 3 avril 2012 à un demi degré d'arc de l'amas globulaire M92. Capturée ici à la dernière étape en date de son marathon de Messier, la comète très constante reste juste en dessous de la limite de visibilité à l'oeil nu, avec une chevelure centrale dont l'éclat est comparable à celui du proche amas. Cette image prise au télescope depuis le Nouveau Mexique révèle également la large queue de poussière et l'étroite queue d'ions qui s'étend vers le haut et à droite. Poussée par la pression de radiation solaire, la queue de poussière tend à se trouver dans le sillage de la comète sur son orbite tandis que la queue d'ions, influencée par le vent solaire, est toujours directement opposée au Soleil. Bien sûr, lorsqu'on dit que Garradd passe « à côté » de M92, le rapprochement n'est qu'apparent puisque M92 se trouve en réalité à plus de 25 000 années-lumière de nous, tandis que Garradd n'est qu'à 12,5 minutes-lumière, sa trajectoire la plaçant actuellement au-dessus du plan écliptique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 18 Juin 2012 - 18:00


Lunaison.

L'apparence de la Lune change de nuit en nuit. Cette animation montre à quoi ressemble la Lune pendant une lunaison, c'est-à-dire un cycle lunaire complet. Alors que la Lune tourne autour de la Terre, la moitié illuminée par le Soleil devient d'abord de plus en plus visible, avant de retourner peu à peu dans l'obscurité. La Lune présente toujours la même face vers la Terre. Cependant le diamètre apparent de notre satellite naturel change imperceptiblement au cours de l'année, et une très légère oscillation, appelée libration, est discernable tandis que la Lune progresse le long de son orbite elliptique. Durant ce cycle, la lumière du Soleil se réfléchit sur la Lune sous différents angles, ce qui jette un éclairage à chaque fois différent sur les principales formations lunaires. Une lunaison complète prend environ 29,5 jours, soit un peu moins d'un mois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mar 19 Juin 2012 - 18:03


La poussière de la nébuleuse d'Orion.

Qu'est-ce qui environne un foyer de formation stellaire ? Dans le cas de la nébuleuse d'Orion, c'est de la poussière. À vrai dire, c'est tout le champ d'Orion, à quelque 1600 années-lumière de nous, qui est chargé de filaments de poussière. Opaque à la lumière visible, la poussière se forme dans l'atmosphère d'étoiles massives qu'elle quitte sous la forme d'un vent de particules. Le Trapèze ainsi que d'autres amas d'étoiles en formation sont emmitouflés dans la nébuleuse. Les filaments de poussière entourant M42 et M43 sont en marron sur cette image, tandis que le gaz luminescent apparaît en rouge. Au cours des prochains millions d'années, l'essentiel de la poussière d'Orion sera lentement détruit par les étoiles qui s'y forment en ce moment même, ou dispersé à travers la galaxie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mar 19 Juin 2012 - 18:04


Lumière cendrée de Saturne sur Encelade.

Cette lune ne brille pas qu'au Soleil. Plus précisément, une large portiond'Encelade est éclairée par la lumière qui se réfléchit d'abord sur Saturne. Au final, cette lune normalement blanche comme neige prend ici la teinte mordorée propre au sommet des nuages de l'atmosphère saturnienne. Avec cet éclairage rasant se révèle un dédale de crêtes sinueuses, juste à droite du centre de l'image, avec en dessous le canyon profond d'un bon kilomètre de Labtayt Sulci. Le mince croissant étincelant sur la droite est lui dû à l'éclairage solaire direct. Cette image a été prise l'an dernier par la sonde spatiale Cassini lors d'un survol rapproché d'Encelade. Un examen de la partie la plus basse de cette image numériquement accentuée révèle des panaches de cristaux de glace dont on pense qu'ils trouvent leur origine dans une mer souterraine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mer 20 Juin 2012 - 16:59


Au coeur de NGC 6752.

Cette image particulièrement nette prise par le télescope spatial Hubble nous plonge au coeur de NGC 6752. Distant de quelque 13 000 années-lumière dans la constellation australe du Paon, cet amas globulaire parcourt le halo de la Voie lactée. Vieux de plus de 10 milliards d'années, NGC 6752 contient plus de 100 000 étoiles dans une sphère d'environ 100 années-lumière de diamètre. Cependant cette image ne cadre que les 10 premières années-lumière à partir du centre, et parvient à résoudre les étoiles se trouvant au plus proche du coeur dense de l'amas. L'image révèle un grand nombre d'« attardées bleues », des étoiles massives à l'apparence étonnamment jeune pour des membres d'un amas dont les étoiles sont censées être au moins deux fois plus âgées que notre Soleil. Les explorations télescopiques de NGC 6752 ont également montré qu'une fraction non négligeable d'étoiles se trouvant près du coeur appartiennent à des systèmes multiples. Cette observation vient conforter l'idée selon laquelle les attardées bleues seraient peut-être le fruit de rajeunissements apparents dus à des collisions et des fusions d'étoiles facilitées par le dense environnement qui est le leur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mer 20 Juin 2012 - 17:02


Halo de lune de février.

Illuminant le ciel dans la nuit de mardi dernier, la pleine lune de février est parfois appelée Lune des Neiges. Cependant la lune sur cette image n'était pas tout à fait pleine puisqu'elle a été photographiée le 2 février 2012 au sud de Budapest, en Hongrie. Il n'y avait d'ailleurs pas non plus de neige dans le ciel, mais de minces nuages formés de cristaux de glace hexagonaux. C'est la réfraction de la lumière lunaire dans ces cristaux qui est responsable du superbe halo à 22° visible sur cette image. Juste en dessous de notre satellite naturel, la brillante Aldébaran parvient à percer l'aveuglant éclat lunaire. Sur la droite de la Lune, à mi-distance entre celle-ci et le halo, on reconnaît l'amas des Pléiades. En bas à gauche, oblitérée par le halo, c'est la constellation d'Orion qu'on distingue sans peine. Tout en haut de l'image, Capella, alpha de la constellation du Cocher, apporte un point final à la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Jeu 21 Juin 2012 - 16:57


Orion en gaz, poussières et étoiles.

La constellation d'Orion est bien plus qu'un alignement de 3 étoiles. Une photographie longue pose révèle tout ce qu'on peut y trouver, depuis les nébuleuses obscures jusqu'aux amas d'étoiles, le tout emmitouflé dans les vastes draperies de filaments gazeux du complexe moléculaire d' Orion . Les trois étoiles les plus brillantes sur la gauche sont bien sûr les fameuses étoiles formant la ceinture d'Orion. Juste en dessous d'Alnitak, la plus basse des trois étoiles de la ceinture, on trouve la nébuleuse de la Flamme, brillant par l'hydrogène excité et immergée dans de sombres filaments de poussière. Sous le centre de l'image et juste à droite d'Alnitak se trouve la nébuleuse de la Tête de Cheval, une sombre indentation de poussière dense qui a peut-être la forme nébuleuse la plus connue du ciel. En haut à droite se trouve M42, la nébuleuse d'Orion, un chaudron énergétique de gaz tumultueux, visible à l'oeil nu, qui donne naissance à un nouvel amas ouvert d'étoiles. Immédiatement à la gauche de M42 se trouve une nébuleuse par réflexion bleutée parfois appelée l'Homme qui court et qui abrite de nombreuses étoiles bleues brillantes. Cette mosaïque réalisée sur plusieurs nuits couvre une zone contenant des objets qui se trouvent approximativement à 1500 années-lumière de nous et couvre un champ d'environ 75 années-lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Jeu 21 Juin 2012 - 17:00


Le mystère de l'ovale vénusien.

Pourquoi Vénus nous apparaît-elle ovale sur cette image ? Vénus a déjà été observée un nombre incalculable de fois depuis la surface terrestre, et à chaque fois l'atmosphère terrestre diffracte plus ou moins sa lumière. Lorsque l'air contient juste la bonne quantité de poussières ou de gouttelettes d'eau, les objets petits et lumineux comme Vénus paraissent étalés en une sorte d'auréole. Autour d'astres d'une plus grande taille apparente comme la Lune ou le Soleil, cette auréole prend la forme d'une couronne. Cependant depuis quelque temps, des images apportent la preuve d'auréoles non pas circulaires mais distinctement ovales. Cette auréole ovale vénusienne a été immortalisée par le photographe qui semble avoir observé pour la première fois le phénomène il y a trois ans de cela. D'abord accueillie avec scepticisme, cette étrange distorsion est à présent très bien documentée par plusieurs astrophotographes. Ce qui cause cette ellipticité de l'auréole reste mystérieux, et bien que plusieurs hypothèses à base de cristaux de glace orientés horizontalement soient avancées, le débat sur l'origine de ce phénomène est encore ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Ven 22 Juin 2012 - 16:40


La nébuleuse de la Rosette.

La nébuleuse de la Rosette (NGC 2237) n'est pas le seul nuage cosmique de gaz et de poussières à évoquer l'image d'une fleur, mais c'est sans conteste le plus célèbre. Situés sur le bord d'un grand nuage moléculaire à 5000 années-lumière de nous, les pétales de cette rose sont en fait des pouponnières d'étoiles. Leur forme symétrique admirable est sculptée par des vents et des radiations issus de son amas central de jeunes étoiles chaudes. Ces étoiles, dans l'amas actif NGC 2244, n'ont que quelques millions d'années d'âge, et la cavité dans la nébuleuse de la Rosette a un diamètre d'environ 50 années-lumière. On peut voir par soi-même la nébuleuse de la Rosette avec un télescope amateur dans la constellation de la Licorne ( Monoceros en latin).
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Ven 22 Juin 2012 - 16:42


La nébuleuse par réflexion de Mérope.

Les nébuleuses par réflexion sont le reflet de la lumière d'une étoile proche sur d'innombrables petits grains de carbone. La couleur bleue des nébuleuses par réflexion vient du fait que la partie bleue du spectre lumineux est plus efficacement diffusée par la poussière de carbone que la partie rouge. L'éclat de la nébuleuse est quant à lui déterminé par la taille et la densité des grains réfléchissants, et bien sûr par la couleur et l'intensité du rayonnement de l'étoile, source primaire de lumière. Sur cette image, la nébuleuse NGC 1435 entoure Mérope (23 Tau), une des étoiles les plus brillantes de l'amas des Pléiades (M45). La nébulosité dans laquelle baignent les Pléiades n'est pas comme on l'a longtemps cru un vestige du nuage dans lequel elles se sont formées, mais est en fait due à une rencontre fortuite entre l'amas ouvert et un nuage moléculaire de poussières.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Ven 22 Juin 2012 - 16:44


Spirales dans le Dragon.

Ces deux galaxies spirales forment un couple très photogénique dans la constellation du Dragon. Contrastant en couleur et en orientation, NGC 5965 est vue presque exactement par la tranche et est dominée par des nuances de jaune, tandis que la bleutée NGC 5963 est quasiment vue de face. Naturellement, même sur cette image bien cadrée, on trouve d'autres galaxies dans le champ, dont la petite elliptique NGC 5969 en bas à gauche. Quant aux étoiles dardées d'aigrettes de diffraction, elles sont en réalité au premier plan et font partie de notre propre galaxie, la Voie lactée. Bien qu'elles paraissent proches l'une de l'autre et similaires en taille, la proximité de NGC 5965 et NGC 5963 n'est qu'apparente. NGC 5965 est distante de la Terre de quelque 150 millions d'années-lumière et mesure dans les 200 000 années-lumière de diamètre, tandis que NGC 5963, beaucoup plus petite, n'est qu'à 40 millions d'années-lumière. Difficiles à suivre, les bras spiraux bleutés extraordinairement discrets de NGC 5963 la caractérisent comme galaxie à faible brillance superficielle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Sam 23 Juin 2012 - 18:13


Sur la route de la Carène.

Cette piste rocailleuse au travers du désert d'Atacama semble mener au ciel, vers les brillantes étoiles et nébuleuses de la branche sud de la Voie lactée. Si vous suivez cette route, vous parviendrez au Cerro Armazones, le futur site chilien du Télescope Européen Extrêmement Grand de 40 m de diamètre. Cette scène est dominée par la luminescence rougeâtre de la grande Nébuleuse de la Carène, une des plus grandes régions de formation d'étoiles de notre galaxie. En fait, ce remarquable paysage céleste n'est pas un composite ni un photomontage. Eloigné de toute source de pollution lumineuse, le paysage n'est éclairé que par la lumière des étoiles, et l'ensemble a été immortalisé par un appareil photo numérique doté d'un objectif très lumineux, association qui a permis une exposition relativement brève.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Sam 23 Juin 2012 - 18:21


La galaxie spirale barrée NGC 1073.

De nombreuses galaxies spirales présentent une barre en leur centre. Notre propre galaxie, la Voie lactée, a probablement elle-même une barre centrale, quoique modeste. Celle de NGC 1073 est en revanche très marquée sur cette image obtenue grâce au télescope spatial Hubble. On y distingue de sombres filaments de poussière, de jeunes amas de brillantes étoiles bleues, des nébuleuses par émission rouges, une longue barre centrale constituée d'étoiles, et un brillant noyau actif qui héberge probablement un trou noir supermassif. La lumière met environ 55 millions d'années à nous parvenir depuis NGC 1073, qui présente un diamètre d'environ 80 000 années-lumière. NGC 1073 peut être admirée dans un petit télescope braqué vers la constellation de la Baleine. Cette image a non seulement enregistré la présence du système stellaire IXO 5, fortement émetteur de rayons X et appartenant probablement à NGC 1073, mais également celle de 3 quasars beaucoup plus lointain, et repérables sur cette image.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 24 Juin 2012 - 18:13


Un paysage céleste zodiacal.

Vénus et Jupiter sont sans conteste les deux planètes les plus brillantes de ce mois. Le 20 février, peu après le coucher du Soleil, elles dominaient largement ce paysage enneigé ainsi que le ciel au-dessus de l'horizon ouest. Dans les cieux clairs et transparents du parc d'Etat de Cherry Spring, en Pennsylvanie, les planètes baignaient aussi dans la lumière zodiacale, le grand triangle de lumière formé par la diffusion de la lumière du Soleil par la poussière située le long du plan de l'écliptique. Partant à l'assaut de l'écliptique, la lumière zodiacale pousse même jusqu'à l'amas des Pléiades. Dans les jours à venir, Vénus et Jupiter seront rejointes par un jeune croissant de Lune, avant d'être très proches l'une de l'autre, à moins de 3° d'angle, le 13 mars prochain.


Dernière édition par Nuit De Chine le Dim 24 Juin 2012 - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Dim 24 Juin 2012 - 18:17


Nébuleuses du Cocher.

Riche en amas et en nébuleuses, l'antique constellation du Cocher caracole bien haut dans les cieux hivernaux de l'hémisphère nord. Prise au travers de filtres et s'étendant sur l'équivalent de 8 pleines lunes (soit 4° d'angle), cette image prise au foyer d'un télescope en janvier 2012 nous donne à voir quelques-unes des grâces célestes du Cocher. La région d'émission IC 405, distante d'environ 1500 années-lumière, se trouve en haut à gauche. Egalement appelée nébuleuse de l'Etoile Flamboyante, ses nuages d'hydrogène tourmentés sont rouges car ils sont excités par la chaude étoile de type O AE Aurigae. IC 410, en haut à droite, est en dépit des apparences significativement plus éloignée, à quelque 12 000 années-lumière. Cette région de formation d'étoiles est célèbre pour le jeune amas d'étoiles qui s'y trouve niché, NGC 1893, et ses nuages en forme de têtards. IC 417 et NGC 1931 en bas à droite, aussi appelés l'Araignée et la Mouche, sont eux aussi de jeunes amas d'étoiles encore emmaillotés dans les lointains nuages qui les ont vu naître. L'amas d'étoiles NGC 1907 se trouve près du bas de l'image, juste à la droite du centre. Ce champ très riche coïncide avec le plan de la Voie lactée, mais regarde vers l'extérieur de la galaxie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 25 Juin 2012 - 18:42


Le faux Quintet de Stéphan.

Premier groupe galactique à avoir été identifié, le Quintet de Stephan est ici magnifié sur cette image exploitant des données tirées des archives d'Hubble. Situées à quelque 300 millions d'années-lumière, seules 4 galaxies de ce groupe ( NGC 7319, 7318A, 7318B, et 7317) sont véritablement en interaction gravitationnelle. Ces galaxies présentent une coloration tirant fortement sur le jaune et des formes assez tourmentées dues aux effets de marée gravitationnelle consécutifs à leurs passages répétés à proximité les unes des autres. Quant à la galaxie bleutée (NGC 7320), elle est en réalité beaucoup plus proche de nous que ses apparentes voisines, à seulement 40 millions d'années-lumière de distance. Un indice de cette relative proximité nous est fourni par le fait que l'on parvienne à distinguer un grand nombre d'étoiles individuelles dans la galaxie bleue, alors que la luminosité des autres galaxies du groupe est beaucoup plus diffuse. Enfin les étoiles visibles au premier plan, piquées d'aigrettes de diffraction, appartiennent encore à une autre galaxie, la nôtre, la Voie lactée. Le Quintet de Stephan se situe dans les limites de la constellation de Pégase, le Cheval ailé. À la distance estimée du quartet, cette image couvre un champ d'environ 500 000 années-lumière. Un peu au-delà du cadre, vers le haut à gauche, se trouve une autre galaxie, NGC 7320C, elle aussi distante de 300 millions d'années-lumière. Avec elle, le quartet redevient un quintet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 25 Juin 2012 - 18:45


Mystérieux anneaux autour de SN 1987 A.

Qu'est-ce qui a engendré les étranges anneaux de la supernova 1987 A ? En 1987, il y a donc 25 ans de cela, la plus brillante supernova de l'histoire contemporaine a explosé dans le Grand Nuage de Magellan. Au centre de cette image se trouve l'objet qui a résulté de la violente explosion stellaire. Alentour, on note la présence de curieux anneaux externes qui dessinent une sorte de « 8 » aplati. En dépit de leur examen régulier par les plus puissants télescopes terrestres actuels ainsi que le télescope spatial Hubble, l'origine de ces anneaux externes demeure un mystère. Cette image du rémanant de supernova a justement été prise l'an dernier par Hubble. Parmi les hypothèses sur l'origine des anneaux, certains invoquent de minces jets émanant de l'étoile à neutrons formée par la supernova, ou encore l'interaction de vents de l'étoile progénitrice avec les gaz libérés avant l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Lun 25 Juin 2012 - 18:48


Les queues opposées de la comète Garradd.

Pourquoi la comète Garradd a-t-elle deux queues ? La première, ici sur la gauche de l'image, est la queue de poussières. Elle est en fait constituée de particules de glace et de poussières laissées à sa suite par la comète Garradd sur son orbite autour du Soleil. Sur la droite, c'est la queue d'ions, plus fine, qui s'étend. Elle est composée de gaz ionisé et est soufflée par le vent solaire, pointant donc toujours à l'opposé de l'astre du jour. La plupart des comètes ont deux queues, même si elles sont rarement aussi opposées l'une à l'autre que dans le cas présent. Si Garradd nous apparaît dans cette configuration, c'est dû à un effet de perspective lié aux positions relatives de la Terre, de la comète et du Soleil. De subtiles nuances dans cette image prise la semaine passée révèlent que la queue de poussières parait légèrement plus jaune. Cela est dû à la taille des grains de glace et de poussière qui la composent, lesquels réfléchissent uniformément la lumière du Soleil. La queue d'ions présente quant à elle une légère teinte bleutée due aux ions de monoxyde de carbone qui diffusent plus efficacement la partie bleue du spectre lumineux solaire. La couleur de la chevelure environnant le noyau de la comète est lui le résultat d'un mélange de poussières et de gaz, dont du cyanogène qui donne la dominante verte. Bien que s'éloignant actuellement du Soleil, la comète Garradd passera au plus près de la Terre la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mar 26 Juin 2012 - 18:02


Jupiter à main levée.

Cinq croquis dessinés à la main ont été utilisés pour créer cette carte magnifiquement détaillée du sommet des nuages de Jupiter. Réalisés avec des crayons de couleur et l'oeil rivé à l'objectif d'un télescope de 40 cm de diamètre, chaque dessin original mesure environ 12,5 cm de diamètre. Le planisphère dessiné en dessous mesure lui 40 cm par 20. Observant à différentes dates de novembre et décembre 2011, l'astronome artiste Frédéric Burgeot a pu compter sur la rotation de Jupiter pour couvrir toute la circonférence de la planète. Pascal Chauvet a animé ces dessins dans une étonnante vidéo qui au final synthétise une vue au télescope de la planète en rotation avec une inclinaison et un phasage cohérent avec les dates d'observation. La vidéo comprend également les lunes galiléennes se déplaçant le long de leur orbite, Ganymède et Io ouvrant le bal en projetant leur ombre sur le globe jovien, suivies d'Europe et de Callisto passant derrière la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour Mar 26 Juin 2012 - 18:04


Une queue de plus pour la comète Garradd.

La remarquable comète Garradd (C/2009/P1) était déjà connue pour arborer deux queues de part et d'autre de sa chevelure verte. Vues ici au télescope, la queue de poussière part vers la droite, suivant le noyau sur son orbite, tandis que la queue d'ions, légèrement bleutée part sur la gauche, en direction opposée du Soleil. Il se trouve que la comète a présenté, au moins temporairement, une seconde queue ionique comme en témoigne cette image prise le 24 février. D'autres photographes de la comète ont récemment saisi certains changements dans la structure de la queue ionique de Garradd provoqués par l'impact des champs magnétiques du vent solaire sur le plasma. Se déplaçant à présent rapidement à travers les cieux de l'hémisphère nord, la comète Garradd passera le 5 mars au plus proche de la Terre, à quelque 10,5 minutes-lumière (près de 189 millions de km) de notre planète.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Photos d'astronomie du jour

Revenir en haut Aller en bas

Photos d'astronomie du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: