AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Nenette
 
cricri
 
charlaine
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 14 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Sam77

Nos membres ont posté un total de 85779 messages dans 3094 sujets
MÉTÉO

Partagez|

ASTRONOMIE - EuroVénus : un nouveau projet européen pour percer les secrets de la planète Vénus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: ASTRONOMIE - EuroVénus : un nouveau projet européen pour percer les secrets de la planète Vénus Mar 22 Oct 2013 - 16:09

Vénus est une planète encore mystérieuse. Pour mieux la connaître, une équipe internationale de planétologues va mener une enquête de trois ans visant notamment à comprendre pourquoi Vénus et la Terre, à la fois voisines et fausses jumelles, ont évolué aussi différemment.



Vénus, souvent appelée "étoile du berger", a fait son apparition dans le système solaire à la même époque et dans la même région que la Terre. Probablement constituées des mêmes matériaux, les deux planètes possèdent des tailles très proches puisque Vénus possèdent un diamètre de 95% celui de la Terre et qu’elle représente 80% de sa masse. Mais les similitudes semblent s’arrêter là. Contrairement à la Terre, Vénus est pour le moins inhospitalière.

Entre la sécheresse qui y règne, son atmosphère essentiellement composée de CO2 (100.000 fois plus abondant que sur Terre) et la chaleur de plus de 450°C de sa surface, il ne fait pas bon y vivre. Il est donc curieux que des planètes si proches en apparence soit en réalité si différentes. La compréhension de ce phénomène est pourtant essentielle pour les planétologues. En perçant le mystère de l'évolution de ces planètes-sœurs, on pourra plus facilement savoir si les exoplanètes découvertes pourraient ou non être favorables au développement d'une forme de vie.

Sont-elles des Terres ou des Vénus ? C’est à cela que servira le projet EuroVénus. Il rassemblera des chercheurs de l'Observatoire de Paris, de l'Observatoire de la Côte d'Azur, de l'Institut d'Aéronomie spatiale de Belgique, de l'Université de Cologne, de l'Université de Lisbonne et de l'Université d'Oxford. Il s'agira en réalité de prolonger la mission de la sonde Vénus Express, de l'Agence spatiale européenne. L'engin est le seul à être en orbite autour de la planète depuis 2006.

Ceci lui a permis de fournir de nombreuses images (comme celles de la vidéo ci-dessus montrant la surface de Vénus) mais aussi quantités de données qui doivent encore être exploitées.

Mieux comprendre l'atmosphère de Vénus.

Cette mission a été prolongée jusqu'en 2015, alors que la plupart des informations recueillies restent encore inexploitées. Financé par la Commission européenne à hauteur de 2,2 millions d'euros, le projet EuroVénus va s'attacher, pendant trois ans, à mieux comprendre l'atmosphère de Vénus. En effet, elle présente des variations "qui ne correspondent pas aux lois physiques" habituelles. Or, l'atmosphère de la planète est étroitement liée à la rotation de Vénus.

Alors que la planète effectue un tour sur elle-même en 243 jours, l'atmosphère tourne autour à une vitesse 50 fois supérieure ("super-rotation"), effectuant le tour complet de la planète en seulement 4 à 5 jours. Ce phénomène est incompris et "est également pressenti pour les atmosphères d'exoplanètes de type terrestre en rotation très lente", souligne l'Observatoire de Paris. Mais les chercheurs se pencheront aussi sur l’étude des vents, un phénomène qui les intrigue tout autant.

"Ne pas comprendre les conditions d’évolution de la planète Vénus, c’est se priver d’une clé de compréhension sur l’origine et l’évolution de notre propre planète vers une situation si favorable à la vie", explique l'Observatoire de Paris dans un communiqué. "Vénus a probablement encore beaucoup de secrets à nous révéler", estime Thomas Widemann, de l'Observatoire de Paris, qui coordonne Euro Vénus.

Affirmer le leadership européen pour l'étude de Vénus.

Pour le spécialiste, ce projet doit également permettre à l'Europe d'affirmer son "leadership" dans le domaine. En effet, "les planétologues européens ont acquis un leadership pour l’étude de cette planète au cours de cette dernière décennie, par l’exploitation des données de la mission Vénus Express, mais également l’utilisation simultanée de grands télescopes au sol", explique l'Observatoire. Une nouvelle exploitation des données permettra donc d'accroitre encore la connaissance de cette planète à la fois si proche et si différente.

Mais si cette exploitation durera encore de nombreuses années, la mission elle ne se prolongera pas indéfiniment, puisque comme pour les engins, "les réservoirs de carburant utilisé pour le positionnement fin de ses instruments et l’altitude de son orbite s’épuisent inexorablement ; d’ici peu, les réserves seront épuisées et Vénus Express terminera sa course en se désintégrant dans l’atmosphère de Vénus", précise l'Observatoire.
Revenir en haut Aller en bas

ASTRONOMIE - EuroVénus : un nouveau projet européen pour percer les secrets de la planète Vénus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: