AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Nenette
 
cricri
 
charlaine
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 14 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Sam77

Nos membres ont posté un total de 85818 messages dans 3094 sujets
MÉTÉO

Partagez|

ARCHEOLOGIE - Des archéologues découvrent les vestiges d'un terrible massacre en Suède

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: ARCHEOLOGIE - Des archéologues découvrent les vestiges d'un terrible massacre en Suède Mar 8 Oct 2013 - 19:06

Des archéologues suédois viennent de découvrir les restes d'un violent massacre qui s'est déroulé au Vème siècle sur l'île d'Öland, au large des côtes de la Suède. Un événement qui n'est pas sans rappeler celui de Pompéi, en Italie…



La Suède aurait-elle aussi connu son Pompéi ? Des restes humains, intacts depuis plus de 1.500 ans ont été retrouvés par des archéologues dans un ancien fort de l'île d'Öland, au large des côtes suédoises. Datant du Vème siècle après notre ère, les restes des victimes du massacre présenteraient le même aspect que celui des ruines de Pompéi, en Italie. Les corps ont ainsi été découverts comme pétrifiés dans le temps.

D'après les scientifiques, le fort semblait calme, prospère et surtout bien gardé, du moins avant d'être attaqué. Les habitants y vivaient dans de petites huttes et élevaient du bétail pour se nourrir.

Un terrible massacre.

Selon les premières conclusions, la paix de ce petit fort suédois reculé a été violemment perturbée par un groupe d'hommes inconnus. Au cours d'une seule nuit, ils ont exterminé l'ensemble des habitants pour une raison qui demeure mystérieuse. "Les restes sont comme figés dans le temps et ce d'une manière que l'on ne voit pas normalement en archéologie", explique Helene Wilhelmson, spécialiste de l'étude des os à l'Université de Lund, reprise par le DailyMail.

"C'est un peu comme à Pompéi : un événement terrible s'est passé et la vie s'est arrêtée", ajoute t-elle. Pour le moment, cinq corps ont déjà été mis au jour au milieu des ruines d'une ancienne hutte. Deux d'entre eux ont été découverts allongés près de la porte. L'un portait notamment des marques de coups au niveau de la tête et des épaules. "Il a sûrement été tué sur place", pense la scientifique qui avec ses collègues, estiment que les deux essayaient probablement de s'enfuir.

Un contexte mystérieux.

C'est en 2010 que les archéologues ont découvert les premiers restes sous la forme de broches dorées. Une trouvaille qui suggère que pour une raison inconnue, le fort n'a pas été pillé. "Je pense que les habitants ont été surpris. À mon avis, c'était une forme d'embuscade et les attaquants se sont rués à l'intérieur des maisons pour tuer tout le monde. Les victimes n'avaient pas une chance", comme le précise Helene Wilhelmspon.

Si la raison de cette attaque reste encore inconnue des scientifiques, elle pourrait tout à fait trouver son explication dans les Sagas Islandaises. En effet, ces récits s'inspiraient de la vie réelle des habitants du Nord de l'Europe. Par conséquent, un massacre d'une telle envergure pourrait y avoir été décrit.

1.500 ans de tranquillité.

Les chercheurs ignorent toujours la raison pour laquelle le fort est resté intact jusqu'à présent. En effet, les faits remonteraient au Vème siècle et depuis, la "scène de crime" n'aurait jamais été découverte. L'équipe d'archéologues a tout de même réussi à émettre une hypothèse. Ils estiment que le fort a dû devenir un endroit tabou après le massacre, les populations locales devant être trop effrayées pour y mettre un pied.

Durant la période de grande migration, en Scandinavie, les gens avaient l'habitude de brûler leurs morts. Par conséquent, très peu de corps intacts avaient été retrouvés. Cette découverte représente donc une avancée de taille pour les archéologues, mais elle soulève en même temps de nombreuses questions.

Refaire "vivre" le fort avec des modèles 3D.

Afin d'en savoir un peu plus, les scientifiques ont créé des modèles 3D grâce à un ordinateur, afin de reconstruire une projection du fort. Ils ont ainsi récupéré l'ensemble des objets métalliques du site pour écarter toute forme de pillage moderne. Nicolo Dell'Unto, archéologue à l'Université de Lund, détaille que "les modèles 3D nous donne l'opportunité de visualiser l'ensemble des corps de manière simultanée, même si les corps ont déjà été retirés du terrain".

De nombreux autres ossements humains ont été découverts sur l'ensemble du site, correspondant à d'autres parties du fort. D'autres corps devraient donc faire leur apparition.
Revenir en haut Aller en bas

ARCHEOLOGIE - Des archéologues découvrent les vestiges d'un terrible massacre en Suède

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: