AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Vanille
 
Nenette
 
cricri
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 15 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Vanille

Nos membres ont posté un total de 86102 messages dans 3100 sujets
MÉTÉO

Partagez|

Pau (64) : Marjan Hessamfar et Joe Vérons redorent le blason du Hameau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Pau (64) : Marjan Hessamfar et Joe Vérons redorent le blason du Hameau Lun 7 Oct 2013 - 16:58

Livré en deux phases, en 2012 et 2013, le pôle éducatif et culturel du quartier du Hameau à Pau est signé des architectes bordelais Marjan Hessamfar et Joe Vérons. Tout en respectant à la lettre le cahier des charges, ces derniers ont mis en oeuvre un élégant projet où l’artisanat prend le pas sur des produits manufacturés pour conférer ses lettres de noblesse à un quartier sensible.

«Nous avons commencé par concevoir et réaliser les écoles maternelle et élémentaires, qui ont ouvert leurs portes à la rentrée scolaire 2012 ; puis, nous avons livré la deuxième tranche de l’opération en avril 2013 avec une crèche, une médiathèque, une agora et une salle des fêtes».

Co-fondateur avec Marjan Hessamfar de l’agence Marjan Hessamfar et Joe Vérons architectes associés à Bordeaux (qui dispose d'une antenne parisienne), Joe Vérons précisait au Courrier, en juillet 2013, les composants du programme formant le pôle éducatif et culturel du Hameau, quartier en difficulté de la ville de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques.

De fait, malgré les changements de municipalités, et depuis l’inscription de ce quartier dans le cadre d’un projet de rénovation urbaine en 2004, il fait l’objet d’une forte volonté de rénovation. En clair, «l’enjeu était de créer un regroupement d’équipements amorçant le renouvellement urbain du Hameau».

Regrouper ne signifiait pas pour autant superposer. Tout en veillant à l’homogénéité de l'ensemble, Marjan Hessamfar et Joe Vérons ont conçu différents bâtiments de plain-pied.

Afin de marquer à la fois «l’entrée du projet et du quartier», les architectes ont créé un vaste parvis au carrefour de l’avenue de Buros, très passante, et de la rue de Portet, qui borde la parcelle allouée au(x) projet(s).

Par ailleurs, le site est traversé par une venelle qui le parcourt jusqu’au nord, le long d’un ruisseau dit de l’Ousse des Bois. Distribuant les différentes entités du programme, à commencer par la médiathèque, cette rue intérieure qui mène, au-delà du ruisseau, à la salle des fêtes, forme «la colonne vertébrale» du projet.

«Réservée aux piétons, elle a vocation à se prolonger pour devenir un jour un axe piéton structurant», précise Joe Vérons.

Bref, ayant scrupuleusement respecté le plan masse, «qui était obligatoire», l’architecte et son associée ont surtout réussi à rendre leur projet à la fois fonctionnel et économe sans pour autant sacrifier à l'élégance. De quoi le distinguer lors du concours organisé en mars 2010.

A l’écriture urbaine sans équivoque répond «une écriture architecturale des plus sobres».

C’est-à-dire, pour l’ensemble des volumes, des façades en «béton, métal, verre et bois». Une façon de renforcer la fonctionnalité du projet mais aussi, le résultat d'une volonté de mettre en oeuvre des matériaux issus de l’artisanat. Notamment, le béton est coulé sur place.

«Sinon, on se retrouve à additionner des produits manufacturés», observe Joe Vérons. «Les produits manufacturés signent la mort du dessin. Dessiner sa façade-rideau est pourtant gage de la liberté de l’architecte. Or, désormais, alors que les systèmes de vêture se multiplient, dessiner sa façade est devenu un luxe».

Il est vrai que «faire appel à des artisans pour faire couler le béton en place était un véritable défi». Le choix fut militant. In fine, les artisans répondirent présents.

«Seule la médiathèque se distingue de l’ensemble par sa seconde peau en cuivre», précise Joe Vérons à propos des matériaux. 

«Nous voulions que ce bâtiment se démarque sans pour autant utiliser de la couleur». 

Sans doute, pour ce féru d’artisanat, la matière est un plus noble dessein.

«Dessiner la matière, c’est-à-dire faire appel à des artisans, est une constante de nos projets», confirme l'architecte.

Ce cuivre micro perforé dont la teinte évolue selon la luminosité compose peut-être le seul poste onéreux du projet... «Et encore», s’oppose Joe Vérons. 

«En fait, nous avons mis en oeuvre un alliage de cuivre et d’aluminium qui se travaille comme un bardage et qui ne va pas se patiner avec le temps». Flamboyante ad vitam, la médiathèque du Hameau.

Compte tenu du développé de façades d’un ensemble construit «à 80%» en rez-de-chaussée, trouver des postes d’économie n’était pas chose aisée. «In fine, nous avons pourtant réussi à ne pas dépasser les 1.350 euros par mètre carré». De rendre à César ce qui appartient à César : «Les entreprises ont joué le jeu», répète l'architecte.

Il n’y a pas de secret. Aujourd’hui, l’élégance architecturale ne peut être que le fruit de fructueuses collaborations. Ainsi que le formule Joe Vérons, «la qualité de l’architecture est proportionnelle au talent des artisans».

«Pour l’instant, les bâtiments sont respectés», conclut-il. La remarque n’a rien d’anodin. Dans ce quartier dit sensible, l’absence de tags est une véritable preuve, selon ses architectes, d’intégration du pôle éducatif et culturel dans la vie des habitants du Hameau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pau (64) : Marjan Hessamfar et Joe Vérons redorent le blason du Hameau Lun 7 Oct 2013 - 16:59










Revenir en haut Aller en bas

Pau (64) : Marjan Hessamfar et Joe Vérons redorent le blason du Hameau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN AUTOMOBILE & MAISON :: DESIGN ET ARCHITECTURE-
Sauter vers: