AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Vanille
 
Nenette
 
cricri
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 15 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Vanille

Nos membres ont posté un total de 86543 messages dans 3109 sujets
MÉTÉO

Partagez|

BOTANIQUE - Les oranges de Floride menacées par la maladie du Dragon jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: BOTANIQUE - Les oranges de Floride menacées par la maladie du Dragon jaune Sam 5 Oct 2013 - 15:52

Les orangers de Floride sont actuellement menacés par une bactérie venue d'Asie et transmise par un insecte. Pour les moments, les cultivateurs sont plutôt démunis face à cette maladie qui fait des ravages.



La Floride constitue la deuxième production mondiale de jus d'orange après le Brésil. Seulement voilà, les orangers de l’État américain sont aujourd'hui menacés par un petit insecte appelé psylle asiatique des agrumes (Diaphorina citri). Non content d'être déjà un suceur de sève, il véhicule aussi une bactérie responsable d'une maladie qui ravage les cultures.

Appelée "maladie du Dragon jaune" ou "Citrus Huanglongbing" (HLB), cette maladie rend les fruits amers en les privant de nutriments et provoque leur chute avant qu'ils n’arrivent à maturité. Pour cela, la bactérie Candidatus Liberibacter s'en prend au système immunitaire et au métabolisme des arbres fruitiers, les empêchant de nourrir correctement leurs agrumes. Cette affection a fait sa première apparition il y a plus de 70 ans en Chine mais depuis elle a gagné du terrain, traversant les océans pour s'en prendre aux cultures d'autres pays.

200 000 hectares contaminés.

Dans les années 2000, les premiers symptômes sont apparus sur les vergers américains. Depuis la maladie s'est rapidement étendue à l’ensemble de la Floride contaminant 200.000 hectares. En 2012, ce sont environ 20% des fruits qui sont tombés prématurément sur le sol. De 200 millions de caisses d'agrumes par an (ou huit millions de tonnes), la production a chuté à environ 133 millions de caisses, soit une baisse d'un tiers.

"Nous voyons de plus en plus de ces insectes et d'arbres malades", confirme Greg Carlton, chef du bureau d'éradication et de contrôle des nuisibles du département de l'Agriculture de Floride. "Cette maladie affecte vraiment notre production d'agrumes", ajoute le spécialiste qui rappelle qu’en parallèle les coûts de production ont plus que doublé ces cinq dernières années (de 800 dollars à 1.900 dollars/acre), justement pour combattre ce parasite.

Pour l’heure les scientifiques ne trouvent pas de solution efficace. Or, "si nous ne trouvons pas un remède, ce pathogène va décimer l'industrie des agrumes de Floride ....et nous finirons par payer 5 dollars pour une orange qui sera aussi importée", alerte le sénateur Bill Nelson. Ce dernier a obtenu 11 millions de dollars (8 millions d'euros) pour financer les recherches contre la Citrus Huanglongbing mais les choses n’avancent pas suffisamment vite. En effet, la maladie a déjà provoqué 8.200 licenciements et coûté 4,5 milliards de dollars (3,2 milliards d'euros).

Abattre avant de trouver une solution.

"Nous avons été durement touchés mais nous avons foi en la science pour sauver notre industrie", a déclaré à l'AFP Michael Sparks, directeur général de Florida Citrus Mutual (FCM), le groupement professionnel représentant les producteurs. Cette association a elle-même investi près de 70 millions de dollars pour la recherche. "Notre production totale continue à baisser mais nous avons procédé à d'importants changements dans nos cultures qui devraient permettre de préserver un grand nombre d'arbres fruitiers jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée", indique M. Sparks.

Ainsi, les arbres contaminés ont été abattus et les producteurs traitent leurs cultures avec des insecticides pour éviter la contamination. Le problème c’est que la maladie peut rester latente cinq ans avant de se manifester. Dans ce cas-là il est déjà trop tard et l’insecticide est inutile. Les cultivateurs utilisent également des nutriments pour fortifier les arbres et les plus jeunes poussent dans des serres avant d'être transplantés. Toutefois, peu à peu, d’autres récoltes sont touchées.

Un insecte difficile à combattre.

Les psylles asiatiques, porteurs de la bactérie, ont également été retrouvés au Texas et en Californie avec le risque de frapper les orangers, pamplemoussiers et citronniers de ces états, ajoute Michael Sparks. Et l'insecte est aussi redoutable que la maladie : il pond plus de 800 oeufs sur les pousses. Avec un cycle de 15 à 45 jours, ceci donne environ 10 générations par an, rendant la lutte encore plus difficile à mener.

Une fois qu'un plant est contaminé, 15 minutes suffisent à une larve pour sucer la sève et se voir contaminer à son tour. Elle le reste alors toute sa vie, facilitant la propagation à d'autres plants. Aussi, le Brésil, premier producteur mondial d'oranges, n’est pas non plus épargné. Les producteurs nord et sud-américains partagent leurs méthodes pour lutter contre ce fléau tandis que la recherche se concentre essentiellement sur la génétique.

L’objectif est de "développer des arbres génétiquement modifiés, capables de résister à la bactérie", indique le biologiste moléculaire Abhaya Dandekar de l'Université de Californie.
Revenir en haut Aller en bas

BOTANIQUE - Les oranges de Floride menacées par la maladie du Dragon jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: