AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Vanille
 
Nenette
 
charlaine
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 18 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est jordy

Nos membres ont posté un total de 87039 messages dans 3117 sujets
MÉTÉO

Partagez|

ZOOLOGIE - La mouche femelle préfère s'accoupler avec un seul mâle... ou son frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: ZOOLOGIE - La mouche femelle préfère s'accoupler avec un seul mâle... ou son frère Dim 29 Sep 2013 - 19:02

Des chercheurs se sont intéressés au comportement sexuel des mouches du vinaigre. Alors que les mâles sont polygames et préfèrent les femelles génétiquement variées, celles-ci préfèrent un partenaire unique, ou par défaut, un individu de la même famille que leur ancienne conquête.



Les drosophiles (les mouches du vinaigre) sont largement utilisées en biologie et en génétique depuis presque cent ans. Grâce à elles, des avancées capitales ont été possibles. Il leur reste pourtant bien des secrets à nous livrer. Des chercheurs de l'université d'Oxford viennent de révéler un curieux comportement : tandis que les mâles aiment copuler à tout-va avec des femelles multiples, les femelles préfèrent avoir un partenaire régulier. Et si celui-ci n'est pas présent, elles se rabattent sur... leur beau-frère.

Ces travaux, publiés dans la revue Proceedings of the Royal Society B, pourraient avoir un impact sur la façon dont sont vues les préférences sexuelles des autres espèces. Le Dr. Cedric Tan, zoologue à l'université d'Oxford et auteur de l'étude, explique dans un communiqué : "Le but de cette recherche était de tester si les mouches mâles et femelles préféraient les mêmes partenaires sexuels à répétition, ou des partenaires variés. En complément, nous avons testé si elles montraient des préférences pour des partenaires génétiquement proches de leur dernier en date".

"Tout d'abord, nous avons découvert que les mâles préféraient les femelles nouvelles", indique t-il. Jusque là rien d'étonnant, la polygamie étant répandue dans le monde animal même si c'est la première fois que ce comportement est mis en évidence chez les drosophiles. "Mais ce qui est plus important, c'est que les femelles ne partagent pas ce goût de la nouveauté : elles préfèrent des partenaires familiers".

Rester en famille.

La vraie surprise est venue des mâles qui ont été choisis en compensation par les femelles : ils étaient génétiquement reliés à leur ancien partenaire. "Alors que les mâles ont tendance à éviter leurs belles-sœurs, les femelles s'orientent plus vers leurs beaux-frères". Les scientifiques ont en effet placé les mouches dans des compartiments avec des individus issus de la même génération que leur précédent partenaire ainsi qu'avec d'autres venants de souches génétiques différentes. Les femelles ont en général préféré s'accoupler avec les mâles plus familiers.

Dans une autre expérience, certaines mouches ont été génétiquement modifiées afin de supprimer leur sens de l'odorat. Résultat, la préférence "familiale" était moins forte, ce qui indique que les mouches utilisent l'odeur pour repérer leurs partenaires. "Dans cette étude, nous montrons que les relations fraternelles peuvent altérer le comportement sexuel : c'est l'effet beau-frère."

Une mesure de précaution ?

Les raisons de ces préférences ne sont pas claires pour autant. Chez les mâles, se reproduire avec plusieurs partenaires est un bon moyen pour assurer sa descendance et transmettre le plus possible son patrimoine génétique. Le comportement des femelles est plus problématique. Les scientifiques émettent l'hypothèse qu'il s'agirait d'une "précaution sanitaire" afin d'éviter que des spermes trop différents se mélangent et puissent créer des réactions immunitaires dans son appareil reproducteur.

Aussi, cette étude ouvre plusieurs questions pour les chercheurs, qui vont chercher à expliquer la raison de cette différence comportementale entre mâles et femelles. "Elle ouvre également la porte pour savoir si d'autres sens, comme la vue ou l'audition, peuvent être impliqués dans la reconnaissance des individus génétiquement proches" conclut le Dr. Tan.
Revenir en haut Aller en bas

ZOOLOGIE - La mouche femelle préfère s'accoupler avec un seul mâle... ou son frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: