AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Nenette
 
cricri
 
charlaine
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 14 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Sam77

Nos membres ont posté un total de 85780 messages dans 3094 sujets
MÉTÉO

Partagez|

ENVIRONNEMENT - Le barrage Inga relancé en République Démocratique du Congo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: ENVIRONNEMENT - Le barrage Inga relancé en République Démocratique du Congo Mer 10 Juil 2013 - 14:43

Laissé dans un état déplorable, le barrage Inga en République Démocratique du Congo refait aujourd'hui parler de lui. De nombreux bailleurs de fonds essaient de monter un projet Inga 3 qui prendrait le pas sur les deux précédentes éditions. Le projet pourrait selon les experts fournir autant d'électricité que celle utilisée par toute l'Afrique Subsaharienne.



Les deux précédentes éditions du barrage Inga (Inga1 et Inga2), construites dès 1965 par des entrepreneurs belges sont aujourd'hui dans un état discutable. Situées à 250 kilomètres de Kinshasa sur un des plus grands fleuves du monde, le Congo, les installations ne fonctionnent plus qu'à 20% de leurs capacités (350 et 1420 mégawatts respectivement).

Pourtant, sa capacité de production serait bien supérieure selon un rapport d'experts, qui estime qu'elle équivaudrait à la production en électricité de l'actuelle Afrique Subsaharienne avec 40.000 MW. Aussi, il n'a pas fallu longtemps pour que les bailleurs de fonds multilatéraux montent un projet Inga3 faisant fi des problèmes financiers ou politiques qui secouent le pays.

12 milliards de dollars de revenus.

Le projet en intéresse plus d'un et trois entreprises sont d'ores et déjà sur la braise. La China Three Gorges Corporation, Daewoo-Posco SNC (canado-coréen) ou encore Eurofinsa-ACS. Par ailleurs, la Banque mondiale ainsi que la Banque africaine de développement (BAD) et quelques bailleurs ont établi à 150 millions de dollars (116 millions d'euros) le coût de l'entreprise qui devrait rapporter 12 milliards de dollars, soit le revenu annuel du pays.

"Le pétrole exploité en Afrique part pour l'essentiel à l'étranger. C'est le premier projet énergétique de cette envergure qui desservira uniquement ce continent" a expliqué Hela Cheikhrouhou, directrice du département de l'énergie, de l'environnement et du changement climatique de la BAD.

Un projet congolais ... pour l'Afrique du Sud.

Si le projet est d'envergure, il ne concerne pas exclusivement la République Démocratique du Congo. En effet, l'Afrique du Sud prie depuis plusieurs années la RDC d'exploiter ses ressources hydroélectriques. C'est aujourd'hui chose faite et les deux pays ont ainsi signé un traité de coopération énergétique en mars dernier. Les parlements doivent désormais l'approuver.

L'Afrique du Sud recevra ainsi la moitié de l'électricité produite par le barrage Inga3 et une ligne à haute tension de 3.800 kilomètres sera construite dans ce but. Le reste de l'énergie ira aux entreprises minières de Katanga en RDC et dans la mesure du possible à la population. Cependant, seuls 10% des habitants seront raccordés à un réseau. La plupart continuera d'utiliser le charbon de bois, responsable d'une importante déforestation.

Les ONG toujours présentes.

L'entreprise en excite plus d'un, mais les ONG restent tout de même vigilantes, inquiètes des dépenses à venir lorsque le pays se trouve dans un processus de désendettement vis-à-vis du Fond monétaire international. De plus, l'argent récolté ne profiterait pas totalement aux Congolais.

"Il suffirait de réhabiliter Inga 1 et Inga 2 pour fournir de l'électricité à tout le pays. Pourquoi se lancer dans un tel projet alors que nous connaissons des problèmes de gestion et de gouvernance avec les ouvrages existants ?" demande Jean-Marie Muanda membre de l'association Action pour les droits, l'environnement et la vie.

"Comment le gouvernement peut-il affirmer que ce projet n'aura pas d'impact sur les populations ? Elles n'ont pas été consultées". Elles demandent par ailleurs qu'on leur montre des études probantes et concrètes. "Avec le changement climatique, les grands barrages vont accroître la vulnérabilité des pays fragiles" annonce Rudo Sanyanga, représentante de l'ONG International Rivers en Afrique.

"Impact minime".

Inga3 représenterait un "impact minime" selon EDF et Aecom (américain) qui ont mené des études sur le projet. La vallée de la Bundi sera inondée (0,5 hectare) par un canal de dérivation de 12 km acheminant l'eau du fleuve. Les autorités assurent qu'aucun habitant ne sera déplacé en comparaison avec le barrage chinois des Trois-Gorges, deux fois moins performant que Inga et qui avait demandé le déplacement d'une grande partie des riverains.

Le chantier devrait démarré en 2015 selon Bruno Kapandji, ministre congolais des ressources hydrauliques et de l'électricité. Une manière pour le pays de prendre part au projet "Power Africa" dont Barack Obama a parlé lors de sa visite en Afrique (7 milliards de dollars pour électrification de l'Afrique sur cinq ans).

Reste désormais à établir le statut de chaque agent concernant l'autorité sur l'initiative. "Cette structure est capitale. Elle devra être la plus indépendante possible pour se mettre à l'abri des problèmes de gouvernance, répartir équitablement les revenus entre l'opérateur et l'Etat et assurer un accès à l'électricité à bas prix" explique un conseiller en charge du dossier.
Revenir en haut Aller en bas

ENVIRONNEMENT - Le barrage Inga relancé en République Démocratique du Congo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: