AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Nenette
 
cricri
 
charlaine
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 14 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Sam77

Nos membres ont posté un total de 85817 messages dans 3094 sujets
MÉTÉO

Partagez|

ASTRONOMIE - Un trou noir se réveille pour engloutir un objet céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: ASTRONOMIE - Un trou noir se réveille pour engloutir un objet céleste Jeu 18 Avr 2013 - 15:35

Après avoir sommeillé pendant plusieurs décennies, un trou noir s’est réveillé pour capturer un objet cosmique de faible masse, une naine brune ou une planète géante, qui s’est approché trop près de lui. Un événement similaire d’absorption, même s’il ne s’agira que d’un nuage de gaz, se produira prochainement dans le trou noir situé au centre de notre galaxie, la Voie lactée.

C'est au sein de la galaxie NGC 4845, située à une distance de 47 millions d’années-lumière de la Terre, que Integral, le satellite d’observation spatiale de l’Esa, a débusqué le réveil d'un trou noir affamé. La découverte a été suivie d’autres observations complémentaires venant des satellites XMM-Newton de l'Esa et Swift de la Nasa ainsi que de l’observatoire japonais Maxi X-ray, qui est installé à bord de la Station spatiale internationale.

Alors qu’ils utilisaient Integral pour étudier une galaxie, les astronomes ont aperçu une émission brillante de rayons X, issue d’un endroit différent et qui se trouvait dans le même champ d’observation. Avec XMM-Newton, son origine a pu être confirmée en tant que NGC 4845, une galaxie qui n’avait jamais été détectée auparavant avec des niveaux d’énergies aussi élevés.

Swift et Maxi ont permis de tracer l’émission de la galaxie depuis son maximum atteint en janvier 2011, quand elle s’est éclairée avec un facteur 1.000 avant de s’affaiblir au cours de la même année. « Cette observation, venant d’une galaxie qui était restée muette pendant au moins 20 à 30 ans, était complètement inattendue », explique Marek Nikolajuk de l’Université de Bialystok en Pologne, l’auteur principal de l’article publié dans Astronomy and Astrophysics.


C'est au sein de la galaxie NGC 4845, située à 47 millions d'années-lumière de nous, que le satellite d'observation spatiale Integral a surpris le réveil d'un trou noir.

Un trou noir qui joue avec sa proie.

En analysant les caractéristiques de ce rayonnement, les astronomes ont pu déterminer que l’émission venait d’un halo de matière situé autour d’un trou noir, qui se trouve au centre de la galaxie. Ce trou noir était alors en train de s’étirer avant d’essayer de capturer un objet ayant 14 à 30 fois la masse de Jupiter. Cette valeur correspond aux naines brunes, des objets substellaires qui ne sont pas assez massifs pour produire une réaction de fusion de l’hydrogène dans leur cœurs et ne peuvent donc pas devenir des étoiles.

Les auteurs constatent aussi que si la masse de cet objet céleste avait été inférieure (de seulement quelques fois la taille de Jupiter), il aurait fait partie de la catégorie des planètes géantes gazeuses. D’après des études récentes, des objets de ce genre flottant librement et ayant une masse planétaire pourraient exister en grand nombre dans les galaxies, après avoir été éjectés de leurs systèmes solaires d’origine à cause des interactions gravitationnelles.

Le trou noir qui se trouve au centre de NGC 4845 dispose d’une masse estimée à environ 300.000 fois celle de notre Soleil. Et il aime jouer avec sa proie : la manière avec laquelle l’émission s’est éclairée et s’est effacée montre qu’une période de deux à trois mois s’est écoulée, entre le moment où l’objet fut perturbé, et le moment où les débris commencèrent à se réchauffer aux alentours du trou noir. Les scientifiques estiment que seules les couches extérieures ont été capturées par le trou noir, correspondant à environ 10 % de la masse totale de l’objet, et qu’un cœur plus dense a été épargné.


Dernière édition par Nuit De Chine le Jeu 18 Avr 2013 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
makguylio
avatar
ADMINISTRATRICE
ADMINISTRATRICE


Féminin Capricorne Singe
Messages : 16613
Date de naissance : 26/12/1968
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 48
Localisation : Pohénégamook, Québec

MessageSujet: Re: ASTRONOMIE - Un trou noir se réveille pour engloutir un objet céleste Jeu 18 Avr 2013 - 15:59

300.000 fois celle du soleil!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas

ASTRONOMIE - Un trou noir se réveille pour engloutir un objet céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: