AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
BIENVENUE Invité et merci de ta présence sur le forum !

Meilleurs posteurs
makguylio
 
mimi60
 
amipolyne
 
Nat
 
lavande
 
lalie
 
linette
 
Vanille
 
Nenette
 
charlaine
 
Sondage
Un tchat, quel sujet vous intéresserait?
Les animaux
4%
 4% [ 1 ]
La famille
7%
 7% [ 2 ]
Les films, programmes télé, etc...
4%
 4% [ 1 ]
autres mais un sujet précis
0%
 0% [ 0 ]
Général (discuter un peu de tout)
71%
 71% [ 20 ]
Aucun le tchat ne m intéresse pas
14%
 14% [ 4 ]
Total des votes : 28
Statistiques
Nous avons 18 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est jordy

Nos membres ont posté un total de 87072 messages dans 3117 sujets
MÉTÉO

Partagez|

Gustave Caillebotte (1848-1894)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Gustave Caillebotte (1848-1894) Ven 29 Juin 2012 - 10:43

Biographie de Gustave Caillebotte, peintre français (1848-1894).

1848 Le 19 août, naissance de Gustave Caillebotte à Paris 160 rue du Faubourg-Saint-Denis.
Son père Martial Caillebotte (1799-1874) est juge au tribunal de Commerce et sa mère Céleste Daufresne (1819-1878) est petite-fille d'un notaire et fille d'un avocat de Lisieux.

1850 La famille Caillebotte s'installe 152, rue du Faubourg-Saint-Denis.

1851 Naissance de René, premier frère de Gustave, le 27 janvier.

1853 Naissance de Martial, deuxième frère de Gustave, le 7 avril.

1857 6 Octobre, Gustave entre au lycée Louis-Le-Grand, pensionnat de Vanves.

1860 Martial Caillebotte acquiert la propriété d'Yerres.
Gustave a 12 ans. Il commence dès ce moment à dessiner.

1868 La famille Caillebotte s'installe dans l'hôtel particulier que Martial vient de faire construire au 77, rue de Miromesnil à Paris.

1869 Avril. Gustave Caillebotte est Bachelier en droit.
Eté. On peut raisonnablement penser, qu'âgé de 21 ans, il commande à peindre dans la propriété familiale, à Yerres.

1870 Gustave a 22 ans. Licencié en droit il fait partie de la garde mobile de la Seine.
Il entre à l'atelier du peintre Léon Bonnat (1834-1922). Né à Bayonne, ce dernier fait ses études à Madrid, puis aux Beaux-Arts de Paris, il est élève de Léon Cogniet, second grand prix de Rome en 1858, et très lié avec Edgar Degas (1834-1917).

1872 Gustave voyage avec son père en Italie. Il peint Une route à Naples qui offre une analogie avec une œuvre de son ami Giuseppe de Nittis présentée à la première exposition de 1874, Intérieur d'atelier avec poêle.

1873 Alfred Caillebotte (1834-1896) Abbé, demi-frère de Gustave, est chargé de la création à Paris de l'église Saint-Georges.
18 Mars. Gustave est reçu 46ème au concours de l'école des Beaux-Arts. Il a 25 ans.
Cette année est celle de la première œuvre connue datée par l'artiste Femme nue étendue sur un divan.

1874 15 Avril-Mai. Première exposition de la "Société Anonyme Coopérative d'Artistes-Peintres et Sculpteurs à Paris.
Gustave Caillebotte n'y participe pas, bien qu'Edgar Degas ait prévu sa venue.
25 Décembre. Mort de son père : Martial Caillebotte. Son épouse Céleste conserve la propriété d'Yerres.

1875 Gustave Caillebotte maintient des relations avec les artistes Jean Béraud (1849-1936) et Giuseppe de Nittis (1846-1884).
Séjourne et travaille à Yerres, réalise L'Yerres, effet de pluie et Le Billard.

1876 Gustave Caillebotte a 28 ans. Il fait l'acquisition de l'œuvre réalisée par Claude Monet à Argenteuil en 1875 intitulée Un coin d'appartement. Cette transaction est effectuée directement entre les deux hommes.
Il se représente sur le Pont de l'Europe, nouveau pont achevé en 1868 surplombant les aménagements de la gare Saint-Lazare. Il devient membre du Cercle de la Voile de Paris. Disparition de René, le premier frère de l'artiste.
Deuxième exposition impressionniste, à laquelle Caillebotte participe activement et où il présente huit tableaux, dont Les Raboteurs de parquet.
1877 Troisième exposition impressionniste, financée et organisée par Caillebotte, et à laquelle il présente 6 tableaux dont Rue de Paris, temps de pluie, Portraits à la campagne, Le Pont de l'Europe et les Peintres en bâtiment.

1878 Gagne sa première régate sur le bassin d'Argenteuil. Disparition de Céleste Caillebotte, la mère du peintre. Mise en vente de la propriété d'Yerres. Il réalise pendant cette période Les Orangers.

1879 Quatrième exposition impressionniste, où Gustave Caillebotte présente de nombreux tableaux, dont les Canotiers et le grand triptyque Périssoires, Baigneurs et Pêche avec Zoé.

1880 Acquisition de la maison du Petit-Gennevilliers.
Le 1er avril, ouverture de la 5ème exposition de "Peintres Indépendants", 10 rue des Pyramides. Monet et Renoir qui exposent au Salon, sont absents. Parmi des 11 tableaux de Caillebotte, figure Dans un café.
Il réalisera pendant cette période La Partie de bésigue, Nu au divan.

1881 Sixième exposition impressionniste. Caillebotte n'y participe pas, suite à un différent avec Degas.

1882 Septième exposition impressionniste. Caillebotte y présente dix-sept œuvres, scènes de plaisance sur la Seine, vues de Normandie, ainsi que La Partie de bésigue.

1884 Vues du petit bras de la Seine à Argenteuil. Vues des champs autour de Gennevilliers et Colombes. Vues de Trouville. Le Père Magloire à Etretat. "Richard Gallo et son chien au Petit-Gennevilliers" et "Homme sortant du bain".

1885 "Le pont d'Argenteuil et la Seine" "Tournesols dans le jardin du Petit-Gennevilliers" "Soleils au bord de la Seine" "Enfant au canapé" "Portrait de l'artiste se promenant au bord de la mer" "Portrait de Jean Daurelle".

1886 "Portrait en pied de Jean Daurelle " "Voiliers sur la Seine à Argenteuil" "Paris sous la neige".

1887 Laisse l'appartement du Boulevard Haussmann à son frère et s'installe définitivement au Petit-Gennevilliers. "Vase de glaïeuls".

1888 "Paysage urbain sous la neige" "Portrait de Madame Renoir" "Autoportrait" Scènes de bateaux à Argenteuil et Natures mortes.

1891 "Portrait de Madame Renoir dans le jardin du Petit-Gennevilliers" "Château au bord de la Seine, Argenteuil"

1892 "Autoportrait" "Séchage du linge au Petit-Gennevilliers" Fleurs et scènes de bateaux à Argenteuil.

1893 "Régates à Argenteuil" "Dahlias dans le jardin du Petit-Gennevilliers" "Chrysanthèmes blancs et jaunes".

1894 Frappé d'une congestion cérébrale, Caillebotte disparait le 21 février à 46 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Ven 29 Juin 2012 - 10:45

Une route à Naples (1872)


Dernière édition par Nuit De Chine le Ven 29 Juin 2012 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Ven 29 Juin 2012 - 11:03

Intérieur d'atelier avec poêle (1872)


Dernière édition par Nuit De Chine le Ven 29 Juin 2012 - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Ven 29 Juin 2012 - 15:58

Le parc de la propriété Caillebotte à Yerres (1875)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Ven 29 Juin 2012 - 16:03

La chaumière, Trouville (1884)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Ven 29 Juin 2012 - 16:09

Maisons au bord de l'eau (1882)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Ven 29 Juin 2012 - 16:17

Paysage à la voie de chemin de fer (1872)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 7:13

Les peintres en bâtiment (1877)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 7:19

La partie de bésigue (1881)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 7:24

Les jardiniers (1877)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 7:33

Le pont de l'Europe (1876)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 7:41

Le déjeuner (1876)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 9:52

Le Clos des Abbesses (1872)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 10:55

Porte de village (1872)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 11:26

Le bateau jaune (1891)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 11:36

Le billard (1875)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Sam 30 Juin 2012 - 11:41

Les raboteurs de parquet (1875)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Dim 1 Juil 2012 - 15:19

La leçon de piano (1881)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Dim 1 Juil 2012 - 15:22

Trouville, la plage et ses villas (1882)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Dim 1 Juil 2012 - 15:23

Villas à Trouville (1884)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Dim 1 Juil 2012 - 15:36

Baigneurs au bord de l'Yerres (1878)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Dim 1 Juil 2012 - 15:52

Les canotiers (1877)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Dim 1 Juil 2012 - 17:58

Le pont d'Argenteuil et la Seine (1885)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Dim 1 Juil 2012 - 18:09

Le jardin potager à Yerres (1877)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Lun 2 Juil 2012 - 13:54

La maison dans les arbres (1880)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Lun 2 Juil 2012 - 14:01

Un balcon, boulevard Haussmann (1880)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894) Lun 2 Juil 2012 - 14:33

Allée sous bois en Normandie (1880)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Gustave Caillebotte (1848-1894)

Revenir en haut Aller en bas

Gustave Caillebotte (1848-1894)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Causette :: ON CAUSE DE LA VIE COURANTE :: COIN DIVERS-
Sauter vers: